Pumpkin Autumn Challenge 2022 – PàL du PAC 2022

Et c’est parti pour ma saison préférée et son challenge attitré 🙂 Le Pumpkin Autumn Challenge est de retour, et voici ma PàL du PAC 2022, en images avec des templates maison dont je ne suis pas peu fière ! J’ai prévu un appétit de goule, car je sais que l’automne est la saison dans laquelle je lis le plus. Et j’ai une pile de lectures absolument top cette année 🙂 Le plus dur sera de choisir par quoi commencer.

Rappel : Le PAC c’est quoi ?

J’avais rapidement présenté le challenge lors de ma première participation l’année dernière. Cette année, c’est tout pareil : des menus, des catégories, tout ça rassemblé dans une thématique liée à l’automne (logique). Cette année la thématique retenue est l’automne de l’étrange.

Tout est parfaitement expliqué dans la vidéo de Guimause, créatrice du PAC. N’hésitez pas à aller la visionner, elle explique la thématique de l’année ainsi que les différents mots clé de chaque catégorie.

Par ailleurs, je vous invite, si vous êtes intéressés, à rejoindre le groupe facebook dédié, particulièrement chouette avec des échanges très nombreux et enthousiastes.

Je précise que ce challenge n’est pas exclusivement dédié à la SFFF : vous verrez qu’avec tous les mots-clés par catégorie vous pouvez vraiment choisir tout genre, tout format… C’est suffisamment souple pour convenir à chacun 🙂

Les menus et catégories

En images : voici les templates créés par Guimause illustrant les menus et les catégories, avec les mots-clés.

Ma PàL du PAC 2022

Et voici maintenant mon programme de la saison, dont je me réjouis. On dirait une gamine devant son sapin de Noël. Il n’y a que des titres que je garde au chaud depuis plusieurs semaines exprès. J’en ai même plusieurs par catégorie.

Automne frissonnant

Ghost Hunt : Miranda de Nina Gorlier. J’ai adoré La mélodie des limbes et Le reflet brisé, je n’ai pas de doute sur ce titre qui devrait me plaire aussi. Je pense que ça illustrera le mot-clé possession.

Le portrait du mal : Le chant du coucou de Frances Hardinge. Cela devrait faire plaisir à Sometimes a book 😉 J’avais assez moyennement aimé La voix des ombres, mais je ne m’avoue pas vaincue. Et cette couverture est bien creepy à souhait, pile dans le thème.

Des Sakuma Drops au milieu des lucioles : Widjigo d’Estelle Faye. Là ce sont les mots-clés Historique et Drame que j’ai retenus.

Automne de l’étrange

Les mystérieux habitants de Pottsfield : La maison hantée de Shirley Jackson. Un must dans le genre, que je voudrais lire avant de potentiellement le refiler à ma nièce friande de ce type d’atmosphère. J’associe volontiers les maisons hantées à Halloween. C’est mon amie Véronique Parrenin qui m’a donné envie de le lire celui-là.

Cueillette des champignons : Apostasie de Vincent Tassy. J’adore lire Vincent Tassy, mais j’adore par dessus-tout lire ses œuvres au bon moment pour en profiter au maximum. Là, je trouve que la saison et le thème sont parfaits. Le maître de la Sylve Rouge illustrera à merveille le thème de la forêt. Après Diamants et Comment le dire à la nuit, nul doute que cette lecture me ravira.

In the dark I hear a call : là, j’ai deux titres qui vont se partager l’affiche. D’abord, le premier tome d’Edwenn, le monde des Faës de Charline Rose, que plusieurs copines m’ont bien vendu (coucou Faery Forest et Latulu). Ca, ce sera pour la fantasy. Et ensuite, j’ai casé là-dedans L’enterrement des étoiles de Christophe Guillemin, que j’ai prévu de lire en LC avec mes copines Calysse et Naka 🙂 Et la couverture me semble tellement lumineuse, que j’ai choisi ce titre pour illustrer le thème de la lumière.

Sois vent, rêve et néant : quoi de mieux que Chair morte de Sarah Buschmann pour cette dernière catégorie de l’automne de l’étrange ! On est en plein dans la sorcellerie et je finirai ainsi la duologie commencée avec Sorcière de chair.

Automne douceur de vivre

Deux citrouilles en valent mieux qu’une : je vais enfin me plonger dans la duologie de La 25e Heure de Feldrik Rivat, que j’ai achetée aux Imaginales 2021 dans un magnifique coffret.

La maison Slanghsters : je triche allègrement (je filoute, dirait Guimause) parce que livre audio et podcast malheureusement ce n’est pas pour moi (ça m’endort). Donc je joue sur les mots pour caser… La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan, une autrice que j’ai découverte dans la liste des 10 autrices #IncontournablesSFFF de Léna.

Il n’y a jamais trop d’épices dans ma pumpkin pie : J’ai casé ici le recueil de nouvelles La folie et l’absinthe chez Noir d’Absinthe, pour illustrer… hum. Le thème nourriture. Absinthe, nourriture; douceur de vivre; noir d’absinthe. Tout cela me semblait aller parfaitement ensemble ^^

Chante-moi une chanson Sassenach. Là encore, deux titres prévus. D’abord, Le dresseur de pierres de Philippe Bonneyrat, pour le voyage temporel. Un roman que l’auteur m’a proposé il y a plusieurs mois en service presse, que j’avais décliné à l’époque et que je viens enfin de me procurer. Et puis je voudrais aussi me plonger dans La source au bout du monde de William Morris, dans la sublime édition collector que j’ai achetée aux Forges de Vulcain. Aux sources de la fantasy, des mythes et des légendes

Automne rayonnant

We’re all born naked : La famille de l’Hiver et le Roi-fée d’Elisabeth Ebory. Là encore, je pioche dans une liste de 10 autrices #IncontournablesSFFF, celle de Magali cette fois. Le résumé me laisse penser que l’histoire met en scène des personnages LGBTQIA+. J’imagine alors qu’on va parler inclusivité, tolérance etc.

You cannot eat the money : Le bois écarlate de Maude Elyther illustrera à mon avis assez bien le thème de l’écologie. J’avais beaucoup aimé la plume de Maude dans Chambre nymphale, j’ai donc hâte de la retrouver ici.

Le don des Merrywick. L’espace d’un an de Becky Chambers, dans sa superbe édition reliée chez l’Atalante. Becky Chambers me semblait l’autrice parfaite pour illustrer la catégorie de la bienveillance, de l’amour de son prochain tant sa SF est positive et lumineuse. Depuis Apprendre, si par bonheur, j’accole ces thématiques à l’autrice.

Et voilà pour ce programme livresque automnal ! Que pensez-vous de ma PàL du PAC 2022 ? Avons-nous des titres en commun ? Y a t-il des romans que vous avez déjà lus et appréciés (ou pas) ? Participez-vous à ce challenge ? Ou à un autre ? A très vite en tout cas pour les retours sur ces différentes lectures, ainsi que sur les vôtres, ici, chez vous ou sur les réseaux !

22 commentaires sur “Pumpkin Autumn Challenge 2022 – PàL du PAC 2022

Ajouter un commentaire

  1. Un superbe programme !
    Pour ma part je ne fais pas de challenge lecture car je n’ai pas assez de temps mais j’ai hâte de découvrir tes retours !
    Au passage : quel roman de Becky Chambers me conseillerais-tu ? Pour la découvrir ☺️.

    1. Je n’en ai lu qu’un, en fait ^^ Mais c’était une belle porte d’entrée, car mix entre novella et nouvelles, avec un fil rouge. Je te conseille donc Apprendre, si par bonheur : c’est court, et parfait quand on n’a pas trop trop le temps 😉

  2. J’attendais cet article avec impatience et je suis ravi de cette sélection qui me fera découvrir quelques œuvres que j’ai dans ma ligne de mire comme Le Bois écarlate par exemple.

    Par conséquent, je te souhaite un merveilleux challenge et de délicieuses lectures 😉

  3. On va avoir deux lectures communes pour ce challenge : le bois Écarlate et La Famille de l’hiver et le roi Fée

    1. Oh top ! Je serai curieuse de tes retours sur ces deux livres. Le bois écarlate ne sera pas pour tout de suite, je voudrais lire Apostasie avant, car Maude s’est inspirée de la Sylve Rouge, je voudrais voir les clins d’œil. Mais ces deux livres m’enchantent d’avance !

    1. J’espère aussi… Sinon, ce sera comme Naomi Novik : une chouette autrice mais qui ne me convient pas trop. Ce ne serait pas très grave 🙂 Malgré tout, je suis contente de retenter cette autrice.

  4. La Maison dans laquelle !!!! Ravie que tu décides d’en ouvrir les portes cet automne. En espérant que tu parviennes à en ressortir. Ce qui est loin d’être évident !
    Et en même temps, on finirait presque par s’y plaire tellement il y a de beauté étrange dans toute cette (candide…?) noirceur.

    1. Merci de l’avoir présentée dans ta liste 🙂 Je ne connaissais pas du tout cette autrice. Et ce livre semble vraiment être particulier; je pense qu’il me marquera dans tous les cas. Je vais attendre que l’automne soit davantage installé pour m’y plonger ^^

  5. On a deux romans en commun : Maison Hantée et Apostasie. Pour le premier, j’avais adoré son adaptation dans la série The Haunting. Pour le second, il était temps que je craque depuis que j’en entends ses louanges !

    Le Chant du Coucou est dans ma Wish-List depuis loooooongtemps, il faut que je craque. Je crois que j’avais commencé La 25e Heure il y a quelques années sans l’avoir terminé. Je lui redonnerai sans doute une chance ^^’

    Je te souhaite encore une bonne lecture de Miranda si tu ne l’as pas déjà terminé à l’heure où tu liras ce commentaire 🙂

    1. Je l’ai fini, et beaucoup aimé malgré quelques petits détails. C’était une belle lecture, qui m’a touchée, comme tes autres textes. Parfait pour débuter le challenge ! J’en ferai un billet détaillé dans quelques temps.
      Ah oui, Vincent Tassy à mon avis tu vas adorer 🙂 Je serai curieuse de voir tes avis sur nos lectures en commun !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :