Prix des auteurs inconnus : les nominés sont…

Ca y est, nous y voilà ! Après la lecture assidue de plusieurs dizaines d’extraits, le jury a fait son choix. La première étape de sélection est terminée. C’est l’heure de vous annoncer les nominés du prix des auteurs inconnus 2020 ! Rrrrroulements de tambourrrrs, préparez-vous, sonnez les trompettes !

Bilan des candidatures

Je vous renvoie à mon article de présentation pour vous rafraîchir la mémoire sur ce prix, son fonctionnement et son calendrier. Pour rappel, le prix des auteurs inconnus récompense un auteur auto-édité ou édité dans une petite maison d’édition, publié l’année précédente.

239 soumissions ont été reçues pour 2020, réparties comme suit :

  • 70 en littérature imaginaire (les « mauvais genres » ont le vent en poupe, ça fait plaisir à voir ! Je ne m’attendais pas à ça du tout 🙂 )
  • 67 en littérature blanche
  • 59 en littérature noire
  • et enfin 43 pour la catégorie romance

Je figure dans le jury de littérature blanche et de littérature imaginaire. Nous sommes 9 en imaginaire et 14 en littérature blanche. La lecture des extraits s’est étalée de janvier à avril. On n’a pas chômé ! 239 soumissions, donc, pour n’en garder que 5 par catégorie maintenant : choisir n’a pas été facile. Félicitations aux nominés !

Les romans retenus sont classés par ordre alphabétique de titre et accompagnés d’un résumé. En cas d’auteur édité, la maison d’édition est apposée entre parenthèses.

Les nominés en littérature blanche

C’était comment avant Internet ? de Thomas Palpant

 » Indispensable, omniprésent, le web fait à ce point partie de notre quotidien qu’on n’imaginerait plus vivre sans. Si bien qu’en regardant en arrière, il faudrait presque un temps de réflexion. C’était comment, avant Internet ?

Années 90, Paul envoie une lettre qui peut changer sa vie. Années 2010, Flavie doit faire un choix crucial pour son avenir.

Même séparés par une révolution technologique qui a tout changé, ces deux adolescents partagent un idéal temporel : ils ont des rêves plein la tête… « 

La Chinoise du tableau de Florence Tholozan (M+ Editions)

 » J’ai toujours présumé qu’au moment précis où l’on rencontre quelqu’un, on sait déjà de manière diffuse ce qui adviendra de la relation.

Et si comme Mélisende et Guillaume vous découvriez un étrange tableau sur le point de bouleverser votre vision de la vie ?

Au second plan, derrière une jeune Chinoise, se tiendrait un couple qui ressemblerait en tout point au vôtre. À un détail près : les personnages représentés sur la toile seraient bien plus âgés. Une curiosité irrésistible vous entraînerait alors jusqu’en Chine, à la recherche de la Chinoise du tableau. « 

Les garçons russes ne pleurent jamais de Valérie Van Oost

 » Pour partir à la découverte des racines de leur fils, adopté en Russie, Antoine et Juliette organisent une croisière sur la Volga. Comme un voyage de la dernière chance. Mais ce qui intéresse Sacha, c’est l’autre face du pays avec ses immeubles soviétiques et sa jeunesse paumée.

Sacha embarque pour un véritable voyage initiatique. Ce périple permettra-t-il à Antoine et Juliette de renouer avec leur fils ? Le couple abîmé par l’adolescence explosive de Sacha pourra-t-il se retrouver ? « 

Mille jours sauvages de Cathy Borie (Ed. de la rémanence)

 » Une île en Méditerranée, 2023. Il règne un froid polaire. Camille, jeune insulaire, et Jack, un homme venu du continent, sont conduits à partager une maison isolée dans des conditions de vie précaires. Leur cohabitation les amène à se raconter, chacun dévoile à l’autre ce qu’il a vécu depuis le « Grand Évènement ».

Alors qu’ils essaient de se construire et de bâtir ensemble un avenir dans ce monde chamboulé, leur passé vient se télescoper avec le besoin qu’ils semblent avoir l’un de l’autre.

Comment leurs fantômes vont-ils bouleverser le présent plus qu’il ne l’est déjà ? « 

Obsèques à la Carte de Amelia Pacifico

 » Depuis un an, Lila traîne une amertume née des funérailles de son papa, trop tôt parti et dans un grand chambard enterré.

Cette épreuve a tant pesé sur la jeune femme qu’au détour d’une conversation avec son psy, l’idée du siècle germe : pouvoir organiser de son vivant des funérailles sur-mesure afin d’ôter le souci des détails aux proches une fois son heure venue.

Lila aurait dû se douter qu’elle croiserait des personnalités hautes en couleur qui lui donneraient du fil à retordre… et des émotions à vivre. « 

Les nominés en littérature imaginaire

Absolution : La loi du Talion (Tome 1) de Miranda Potter

 » Au sein du monde de Luveïs plusieurs peuples vivent dans un parfait déséquilibre. C’est l’assassinat de l’ange Lelahel qui va faire basculer le monde dans un chaos sans précédent.
Mikhaël, son frère, se lance alors dans une quête désespérée pour retrouver son meurtrier. Il parcourt Lynkae et ses nombreux royaumes alors qu’une menace gronde au-delà de l’Océan Erydien. Sur Sixième Terre, Lucifer étend son emprise maléfique et accroît sa puissance.

Le monde de Luveïs est-il destiné à périr dans les flammes de l’Enfer ? « 

Dryades de Laurent Gautier Le Goff (Ed. Plumes de marmotte)

 » Le jour où il rentre dans le musée du Louvre avec sa classe, Jonathan est propulsé dans un univers extraordinaire.
Aidé par des Dryades, Jonathan devra affronter des créatures étranges et dangereuses, cerfs et sangliers humanoïdes, satyres, murènes des marais…
Au cœur des Enfers, parviendra-t-il à choisir entre les élans de son cœur et les enjeux de sa mission ? Jonathan mettra-t-il à jour les secrets entourant sa naissance, et les raisons de sa présence en ce monde ? « 

Le vrai visage des Sirènes : Origines (tome1) d’Eléonor Blémand

 » Juin 1992, Nouvelle-Zélande. Un petit garçon est découvert inanimé au beau milieu d’un échouage de baleines et sauvé in extremis. Tous les efforts déployés pour retrouver la trace de sa famille se soldent par un échec. Adopté par un couple d’étrangers, l’enfant grandit sur une petite île de l’Adriatique.

26 ans plus tard, Ava débarque sur son île et le perce à jour. Ces deux âmes désenchantées n’ont pas d’autre choix que de dépasser leurs a priori et d’apprendre à conjuguer avec leurs différences. Ensemble, ils se lancent dans une quête de vérité qui les mènera à l’autre bout du monde… « 

OOM d’Alexiane Thill

 » En 2056, les Worlds, championnat d’e-sport basé sur un célèbre jeu vidéo en réalité virtuelle, ont remplacé les Jeux Olympiques.
Kira fait partie de La Ligue française, et vise à tout prix la savoureuse récompense. Tout ce qu’elle doit faire, c’est venir à bout des nombreux défis qui l’attendent, dans l’univers post-apocalyptique de Terra Legends.
Mais lorsqu’il est question de protéger un secret confié par Virtual Games de la curiosité et du magnétisme du capitaine de son équipe, Tristan, tous les coups sont permis. « 

Printemps de funérailles de Alexandre-Fritz Karol (Ed. crin de chimère)

 » Vingt ans.
Vingt ans que s’éternise la guerre entre la Ligue de Skarland et l’Empire anscaride.
Vingt ans aussi que Luther Falkenn court après les criminels. Mandaté par un richissime banquier nain pour mettre la main sur des documents volés particulièrement compromettants, il se rend à Solmost, où la Ligue fait face à une pression grandissante : soutenues par les dragonnefs, les armées de l’empereur approchent de la cité. Pas de quoi faciliter la tâche de Falkenn … »

En somme, des univers variés, des styles très différents, des intrigues intéressantes et un travail de maquette et de couverture remarquable. C’est ma première participation en tant que juré du prix des auteurs inconnus mais je trouve cela très riche. Etes-vous tentés par un de ces textes ? En avez-vous déjà lu un ?

Maintenant, place à la lecture des textes intégraux ! Vous trouverez une chronique par roman dans les mois à venir, sur ce blog, sur la page de mes comptes sur les réseaux sociaux et aussi sur livraddict et babelio. Le vote final aura lieu en fin d’année. C’est une seconde ligne droite assez longue qui s’ouvre, mais passionnante. A très vite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :