Miranda Potter – Absolution tome 1 : La loi du talion

Second roman nominé du Prix des auteurs Inconnus, dans la catégorie Imaginaire. Absolution de Miranda Potter est une saga, c’est le tome 1 qui concourt pour le prix 2020. Assez réticente à l’idée de commencer une série tant qu’elle n’est pas finie, mais c’est le jeu : je me suis donc lancée dans La loi du talion, avec l’idée de me laisser surprendre… Mais la lecture s’est révélée très laborieuse.

Synopsis

« Au sein du monde de Luveïs plusieurs peuples vivent dans un parfait déséquilibre. Les anges, dotés d’une vie éternelle et protégés par leur dieu, l’Éternel, détiennent la majorité des territoires au détriment des races mineures, les Hakkaloniens et les Anubéens, engendrant la colère de ces derniers.

C’est la mort d’un Ange de sang qui va faire basculer le monde dans un chaos sans précédent.

Un prince cherche à retrouver l’assassin de sa sœur
Un soldat, privé du libre-arbitre, est forcé de protéger ses semblables
Un voleur intrépide fuit ses responsabilités
Un druide dont l’ambition n’a aucune limite

Leur destin est en marche… La quête pour l’absolution n’est qu’un simple chemin de croix. »

Pourquoi ça n’a pas fonctionné ?

Premier problème. Le texte n’est pas bien relu. Il contient pas mal de fautes d’orthographe. « Il ria » c’est non. Non, et non. Une fois, deux fois, puis d’autres fautes d’accord, des maladresses de langage… ça rend la lecture fastidieuse, d’autant que j’ai trouvé la langue et le style assez basiques. J’aime bien quand il y a une langue enrichie de vocabulaire plus soutenu, ou plus rare, des effets de sonorité, de rythme… Je n’ai pas trouvé ça ici.

Ensuite l’intrigue. Là, c’est plus subjectif, j’ai d’ailleurs lu des avis plus élogieux, comme celui de Céline Bernard, autre jurée du PAI. Pour ma part, j’ai nagé dans un océan de confusion. Je me suis perdue à comprendre où j’étais, à quelle époque… Et les ellipses répétées très classiques (« quinze jours plus tôt », « sept ans plus tard » etc.) ont complètement cassé mon rythme de lecture. Il se passe beaucoup de choses, les événements ont tendance à se suivre de manière juxtaposée plutôt que logique, j’ai eu tendance à perdre le fil.

Je retiens surtout un foisonnement d’actions sanguinolentes. Le titre est d’ailleurs révélateur : ce n’est pas un roman pour public sensible ou bisounours comme moi ^^ D’autres apprécieront certainement. Mais je retrouve une habitude qui me gêne beaucoup aujourd’hui : une surenchère visuelle dans la violence. De l’hémoglobine partout, des tripes et des viscères à l’air : je ne suis clairement pas le public pour ce type d’écriture.

Enfin les personnages m’ont semblé un peu superficiels, à la limite du ridicule parfois dans leur caractère poussé à l’extrême (comme Azaël par exemple, toujours colérique et fier…). J’aurais souhaité davantage de nuances, des dialogues un peu plus fournis, des rapports moins stéréotypés aussi (le rapport père/fils notamment), et surtout, savoir à quoi ressemblent ces personnages… L’univers pâtit aussi de ce manque d’approfondissement, j’aurais aimé en savoir davantage sur l’Histoire des lieux, son fonctionnement, son passé…

Finissons sur une touche positive !

L’univers est dense. Il y a là un potentiel imaginaire énorme. J’espère retrouver un univers un peu plus fouillé dans les tomes suivants, et avec l’intrigue qui est posée dans ce premier volume, y voir un peu plus clair.

J’ai bien aimé l’idée de départ de ce Lucifer avec les personnages qui gravitent autour : Mikhaël, Azaël… il y a là des références culturelles évidentes, intéressantes et originales. Ce n’est pas commun, habituellement on est plutôt sur de la mythologie grecque. Bon point donc sur cet aspect-là.

Je pense qu’une fois le texte corrigé de ses maladresses et fautes, celui-ci offrira une expérience de lecture bien plus agréable permettant d’apprécier pleinement l’intrigue.

En bref…

Absolution est une saga de Miranda Potter, dont La loi du talion est le premier volume. Je n’ai pas du tout aimé ce roman, malgré une idée de départ originale et un univers prometteur. La qualité du texte m’a bloquée, et je n’ai pas réussi à accrocher à l’intrigue, trop confuse pour moi ni à l’univers pas suffisamment approfondi et posé.

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/
https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/
https://twitter.com/prixdesai
https://www.prixdesauteursinconnus.com/

3 commentaires sur “Miranda Potter – Absolution tome 1 : La loi du talion

Ajouter un commentaire

  1. Oh ! Eh bien, avant toute chose, j’adore la manière dont tu fais tes chroniques. En effet, on arrive facilement à suivre ton argumentation, c’est très agréable à lire et surtout, très clair !

    Concernant le livre en lui-même, ça ne me donne pas du tout envie de le lire, surtout pour « il ria » XD. Grâce à toi, je vais faire des économies.

    Merci beaucoup pour cette chronique claire et honnête !

    1. Merci ! Ce n’est pas facile de faire une chronique « négative », de trouver les mots les plus objectifs possibles et d’argumenter suffisamment ce qui relève du ressenti personnel. En attendant, tout ce qui relève de l’orthographe est complètement objectif, et là effectivement ça ne passe pas. Tout le monde fait des fautes, mais à un moment il faut faire relire et corriger si on ne maîtrise pas bien. En attendant, je préfère le mentionner, parce que ça détruit ma lecture donc forcément j’ai du mal à faire une chronique enthousiaste.
      Mais je comprends bien que de fait, je ne vends pas du tout le livre, et j’en suis vraiment fort navrée 🙁

  2. Critique très claire et bien argumentée qui explique tout à fait ce qui a coincé pour toi. J’avoue que le style d’écriture coincerait aussi pour moi. L’aspect sanguinolent n’est pas pour me déplaire par contre ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :