Mes 25 sélectionnés du PLIB2023

Nous y voilà, c’est l’heure du choix des 25 sélectionnés du PLIB2023. J’ai voté le 9 novembre, après un petit marathon de lectures dédiées au PLIB. J’ai pu confirmer certains choix, et écarter d’autres titres… afin de parvenir à 25 titres, dont une partie lue et confirmée, et une autre incessamment sous peu je l’espère. Place aux 25 !

Les écartés des 80

Mais d’abord, revenons sur les lectures que j’ai effectuées entre les votes des 80 et des 25, notamment celles que je n’ai pas retenues.

  • Maude Elyther, Le bois écarlate. Un roman un peu trop feel good pour moi, avec une ambiance fantastique trop légère à mon goût.
  • Philippe Bonneyrat, Le dresseur de pierres. Pas séduite par le style qui m’a amenée à survoler le roman par moments.
  • Christophe Guillemain, L’enterrement des étoiles. Un abandon pur et simple au bout d’un tiers, face à une intrigue qui ne décollait pas et à des personnages détestables.
  • L.L. Kloetzer, Noon du soleil noir. Un roman que j’ai trouvé trop court, trop classique, et qui ne m’a pas captivée.
  • Pierre Léauté, The 8 list. Un roman pas mal du tout, mais pas assez abouti et surtout selon moi qui n’a pas sa place en SFFF.
  • Annabelle Blangier, L’enfant des bois. Un beau titre, mais déception sur l’ambiance pas assez prononcée, et sur l’intrigue assez classique.
  • Delphine H. Edwin, Babel, les rouages sous les tours. Un roman assez court, où la romance prend trop le pas sur l’intrigue; d’autre part, c’est un texte au format incertain, entre roman et nouvelle. Le roman ne figurait pas dans les 80 retenus.

Ca fait beaucoup de lectures pas totalement satisfaisantes. Mais d’un autre côté ça m’a vraiment permis d’affiner ma sélection et de lire des choses très différentes.

A présent, faisons vraiment place à mes 25 sélectionnés du PLIB2023 !

Les lus et confirmés

  • David Bry, Le chant des géants. Toujours aussi fan de ce roman au coin du feu, certes un peu classique mais à l’écriture chatoyante et poétique et aux scènes vivantes.
  • Marge Nantel, Hors caste. Une très bonne romance dark fantasy, bien équilibrée, originale, aux personnages savoureux et très bien exécutée.
  • Emilie Querbalec, Les chants de Nüying. Un roman qui à mon avis a tout pour arriver en finale, tant par sa plume, que par sa construction, son univers, les réflexions qu’il brasse…
  • Pauline Sidre, Crimes surnaturels. Une enquête sous la pluie lorraine, que j’ai appréciée : tant pour ses personnages, que son intrigue et surtout le plume de Pauline, merveilleuse.
  • Laurent Genefort, Les temps ultramodernes. Un voyage steampunk remarquable de précision, à l’univers bourré de détails; une immersion totale !
  • Nina Gorlier, Le reflet brisé. Beaucoup aimé cette réécriture très baroque de conte, avec un regard sur l’antagoniste cette fois.
  • Julie David, La rumeur des racines. Une balade rafraîchissante, poétique et pleine de sensibilité, qui m’a touchée.

Les à lire de toute façon, qu’ils soient sélectionnés ou pas

Karine Rennberg, Meute. Si je ne le mettais pas, Benjamin ne détesterait à vie. Plus sérieusement, je pense que ce roman a aussi ses chances pour la finale, dans sa manière de dépoussiérer une thématique assez classique (les loups-garous) des clichés traditionnels et sa narration originale.

Olivier Paquet, Composite. Très attirée par ce roman hybride et plein d’interrogations, surtout depuis le retour qu’en a fait Le nocher des livres.

Louise Roullier, Grain de sable. Là aussi, un titre qui m’interpelle et qui semblait assez classique, mais dont l’exécution semble très surprenante. Merci encore Le nocher des livres d’avoir confirmé la présence de ce titre dans ma liste !

Adrien Mangold, Journal intime d’un dieu omniscient. Je l’ai tenté une fois, j’ai laissé de côté… Mais bien consciente qu’Adrien avait créé là un olni dans un genre tout nouveau, le nature fantasy. Incontournable selon moi, et j’espère y retourner rapidement.

Hélène Néra, Kerhoded. Parce que Projets Sillex, et c’est un argument qui se suffit à lui-même.

Marguerite Imbert, Les flibustiers de la mer chimique. J’en ai lu de très bons retours, notamment chez… Ah, tiens, Le nocher des livres, qui devient un gros pourvoyeur de titres dans ma PàL je ne te remercie pas (si en vrai je te remercie).

Les titres pour lesquels je fais confiance aux blogueurz et instagrammeurz qui les ont lus

Christophe Bouix, Alfie. Et encore merci à Benjamin pour la propagande autour de ce titre qui semble fort bien exécuté et décapant.

Laurent Gaudé, Chien 51. Là c’est Latulu qui m’a donné envie de le lire ce thriller d’anticipation à la plume semble t-il assez chouette.

Claire Krust, L’héritage de l’esprit roi. Le roman doit sa place ici notamment après la chronique d’Ombre Bones, qui m’a convaincue de découvrir ce titre aux « paysages somptueux » et « captivant ».

Johan Héliot, La fureur des siècles. Et c’est Le nocher des livres le coupable encore ! 😀 Sa chronique pointant la puissance d’imagination avec un très bon équilibre m’a vraiment donné envie de le lire.

Julien Heylbroueck, Lazaret 44. Encore un conseil de Dame Latulu, qui vante les mérites de ce planet opera singulier.

David André, Les naufragés de l’institut Fermi. SF Elfette l’a bien vendu. De la SF inventive, exigeante et pleine de trouvailles. Moi ça me tente !

Patrick Moran, Metalya entre les mondes, présent ici grâce à Callysse ! Un roman entre SF et fantasy, enquête menée tambour battant et à la plume entraînante.

Et les titres en +

Anne-Claire Doly, Sous la lune brisée et Salomon de Izarra, Demain le jour : deux titres du label Mu, dont j’espère qu’ils me feront adhérer à la collection, car pour l’instant mes tentatives sont restées infructueuses.

Raphaël Granier de Cassagnac, Resilient Thinking. J’aime bien la couverture. Non, d’accord, c’est pas un argument. On va dire que le dialogue humain-IA m’intéresse, d’autant qu’il semble y avoir une vision un peu utopique. Et le livre fait partie d’un cycle plus large, alors si ça me tente, je pourrai poursuivre.

Amandine Grosso, Mange-rêve. Ce titre semble assez chouette, cassant pas mal de codes et situé sur le fil entre steampunk et dystopie, notamment. L’intrigue « tranches de vie » dans une ambiance huis-clos, avec ce qu’il faut de poésie et de fantastique, me fait saliver.

Léafar Izen, Le courage de l’arbre. Paradoxalement c’est le retour très mitigé d’Apophis qui m’a donné envie de jeter un œil à ce bouquin.

Et voilà pour mes 25 sélectionnés du PLIB2023, maintenant plus qu’à attendre les résultats du vote. Celui-ci se termine le 20 novembre, et les résultats vont arriver le 22. Il y aura ensuite jusque fin février pour choisir ses 5 finalistes. Des lectures communes à prévoir dans les mois à venir, donc ! Maintenant, dites-moi : combien en avons-nous en commun ? Avez-vous lu des titres qui figurent dans ces 25 ?

9 commentaires sur “Mes 25 sélectionnés du PLIB2023

Ajouter un commentaire

  1. Coucou,
    Je n’en ai lu aucun, mais en haut de ma liste d’envies j’ai Le Reflet Brisé et Mange-rêves.
    Et derrière dans le peloton j’ai noté Les Flibustiers de la mer chimique, Les Temps ultramodernes, Alfie et Le Chant des géants.
    Je suivrai tes chroniques avec attention 🙂

    1. Coucou ! Ravie de te revoir par ici, comment vas-tu ? 🙂
      Mange-rêve a l’air vraiment chouette, et j’ai lu bcp de choses sur Alfie qui m’ont donné envie de le lire.
      Je ne peux que te conseiller Le reflet brisé, je sais que tu as déjà lu des titres de la maison, je pense que celui-ci pourra te plaire !

  2. Très contente de t’avoir donné envie de lire l’héritage de l’esprit-roi 😀 Je te recommande aussi très chaudement les flibustiers de la mer chimique, gros coup de coeur pour moi ♥ Je suis contente qu’il soit dans la liste de ceux que tu liras de toute façon, vive le nocher 😛

  3. Je me sens rougir… Merci de prendre le temps de lire mes avis et d’en tenir compte. J’espère que tu ne seras pas déçue. En tout cas, cela te fait une bien belle liste.
    Le roman Mange-rêve d’Amandine Grosso me tente bien d’après ce que tu en dis. Et le Alfie me faisait de l’œil également.

    1. Oh excuse-moi de ne te répondre que maintenant, ton commentaire était parti dans les indésirables ! Alors que ton suivant sur la pause café non. Etrange 🙁
      Bon , les 25 ont été annoncés vendredi soir; Composite n’en fait pas partie, mais Grain de sable si, Alfie et Mange-rêve aussi, et les Filbustiers également. Ce seront mes 4 premières lectures des 25, je vais commencer par Alfie cette semaine, il semble se lire tout seul.
      Merci encore pour tes chroniques qui m’ont bien aidée dans ma sélection et pour des titres que je suis ravie de retrouver dans les 25 officiels !

  4. 12 en commun, merci d’y avoir mis Metalya entre les mondes et de m’avoir aidé à faire ma sélection car tes retours de lecture m’ont permis d’en éliminer quelque uns ou d’en confirmer 😉

    1. Je suis contente si mes récentes lectures t’ont permis de confirmer des titres dans ta liste ! parce que mes lectures n’ont pas tjr été funky ces derniers temps ^^ J’espère que Metalya va passer, je pense qu’il a ses chances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :