Les lauréats du PAI 2020

Ca y est, nous connaissons les vainqueurs de l’édition 2020 du Prix des Auteurs Inconnus ! Une aventure d’une année, pleine de découverte, qui m’a offert deux très belles lectures, tant en imaginaire qu’en blanche.
Tout de suite, place aux lauréats du PAI 2020 et petit bilan de ma participation à ce prix littéraire.

Gagnants du PAI 2020

Pour rappel, les nominés des 4 catégories figurent dans mon article de présentation. Vous y retrouverez toutes mes chroniques pour chaque roman.

Littérature imaginaire

Ce n’était pas mon favori, j’ai voté pour La chinoise du tableau de Florence Tholozan.

Mille jours sauvages nous entraîne dans un futur dystopique, recouvert de neige et de glace. J’avais beaucoup aimé ce cadre. La suite de l’intrigue, plus centrée sur la psychologie des personnages, m’avait moins plu. Mais l’ambiance dystopique et glaciale est très bien rendue.

Ma chronique ici !

Littérature blanche

Alors là, je suis vraiment vraiment ravie, parce que ce roman était mon favori, qu’il est original et différent de ce qu’on a l’habitude de lire, et pas forcément facile à lire.

C’est donc une très bonne nouvelle qu’un roman de ce type gagne ce prix !

Ma chronique ici.

Littérature noire et romance

Félicitations aux gagnants mais aussi à tous les auteurs finalistes !

Bilan de mon aventure au PAI

Bilan PAI 2020

Devenir membre d’un jury de prix littéraire était une première pour moi. Je remercie donc très chaleureusement les organisatrices de ce prix de m’avoir fait confiance, et de m’avoir offert cette opportunité. J’en profite aussi pour insister sur leur travail qu’elles mènent chaque jour de ce prix. Un travail colossal en termes d’organisation, de communication, et de gestion des jurés. On a pu compter sur leur soutien quand on en a eu besoin, on a toujours su où on allait, tout était parfaitement bien balisé. C’était vraiment super.

J’ai eu l’occasion de découvrir les coulisses d’un prix littéraire. Les soumissions, les délais, les calendriers, les échanges avec les jurés. Mais aussi les chroniques parfois négatives dont il a fallu arrondir les angles. Soutenir ses chouchous, faire de la propagande pour 🙂 , accepter les votes ^^

J’ai surtout fait de très belles rencontres humaines grâce à ce prix, tant côté auteurs que côté jury. C’est surtout ça que je retiendrai.

PAI 2021 ?

Ca n’a pas toujours été facile, car très chronophage, surtout la phase de lecture des soumissions. Pour rappel, il y a eu 137 soumissions en imaginaire et en blanche. Ca a représenté beaucoup d’heures de lecture et de travail.

Entre temps j’ai intégré un comité de lecture et suis devenue aussi membre du jury du PLIB. pour ces deux raisons, je ne postulerai pas de nouveau pour la prochaine édition.

Mais je vous encourage à participer, si cela vous intéresse ! D’ailleurs, les formulaires de candidature pour devenir juré pour la prochaine édition sont disponibles. Alors je n’ai qu’un conseil : foncez !

De mon côté, je retiendrai cette aventure passionnante, et continuerai de suivre le travail des organisatrices et copains jurés l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :