Editions Oneiroi

Encore une petite maison bretonne ! Créées en 2019, les Editions Oneiroi sont dirigées par Camille Ragot. Contrairement à elle, j’aime beaucoup l’Assommoir et je ne suis pas fan de Jaworski 🙂 Mais comme elle a été aussi sage qu’Hermione pendant ses études, je vais passer sur nos différences et vous présenter cette maison qui vaut le détour. Oneiroi, pas Gryffondor.

Editions Oneiroi : keskecé Oneiroi ?

Déjà on prononce « Oniri ». Et là vous dites « ahhhhhh ». Parce que ça vous rappelle l’onirisme. Et bien figurez-vous que le terme Oneiroi en grec ancien veut dire « songe ». Le terme désigne donc les divinités qui personnifient les rêves. Morphée par exemple. Je ne le savais pas non plus, comme vous j’ai fait « ahhhh » parce que je ne m’étais jamais interrogée sur l’origine du terme « onirisme ».

Pourquoi ce nom ? Vous saurez pourquoi en allant vous promener sur le site internet de la maison. Celui-ci est d’ailleurs remarquable, complet et aux graphismes très beaux. Passionnée de mythologie grecque, l’éditrice souhaitait conserver ce clin d’œil pour sa maison. Et ce nom tombait bien pour son double sens : le rêve comme voyage et communication silencieuse, mais aussi comme lieu de tous les possibles.

La maison se compose d’une joyeuse équipe de 12 personnes, avec un comité de lecture et une équipe de correction.

Ligne éditoriale

Les éditions Oneiroi sont spécialisées en littérature d’imaginaire. Il y a peu de chance que je vous présente une ME de littérature blanche dans ce « ME tour », ceci dit. Oneiroi publie particulièrement du steampunk. Rappel : époque victorienne, ambiance révolution industrielle et citadine, éléments technologiques et scientifiques beaucoup plus avancés qu’ils ne l’étaient en réalité, avec de l’uchronie. Je vous renvoie encore une fois au guide de l’imaginaire d’Apophis.

Vous trouverez sur la page dédiée un éclairage plus complet du steampunk, et des images et thèmes convoqués dans les romans de ce genre. J’attire particulièrement votre attention sur le focus fantasy/fantastique, très parlant.

Catalogue

Le catalogue se compose de trois collections :

  • Vapeur & Mécanique : Principale collection de steampunk. Romans et anthologies
  • Enquêtes Fantastiques : Collection de polars, dans un cadre imaginaire
  • Voyages Oniriques : Collection de fantasy

Pour l’instant, 5 ouvrages ont été publiés, dont deux anthologies dans la collection Vapeur&Mécanique. Gros plus : on peut acheter en ligne, via la boutique. Vous y trouverez même des goodies.

Avec les romans et les anthologies, ce sont 11 auteurs qui sont édités par Oneiroi. On y trouve notamment Emmanuel Chastellière que vous connaissez déjà (mais si fait : c’est le fondateur d’Elbakin.net, dont je vous avais parlé au tout début de ce blog. Traducteur et romancier, son dernier roman Celestopol 1922, est publié aux éditions de l’Homme Sans Nom).

Pour ma part, j’ai découvert les autres auteurs que je ne connaissais pas du tout. Tous ont de multiples compétences annexes (jeu de rôle, nouvelle, escrime et couture, pêche de rêve, création d’accessoires et de bijoux steampunk, pharmacie, chroniques et blogs…). J’aime beaucoup les portraits de tous ces auteurs créateurs. J’aurai l’occasion de vous les présenter plus longuement quand je lirai les œuvres de cette maison.

Pour découvrir les éditions Oneiroi, les auteurs et les œuvres publiées, c’est par ici !

4 commentaires sur “Editions Oneiroi

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :