Au bord des continents…

Au cœur de la légende » : c’est là que nous emmène cette maison d’édition bretonne. Créée en 1993, Au bord des continents est spécialisée dans la féérie, et ses ouvrages sont des livres objets magnifiques, avec des illustrations superbes. C’est Audrey qui m’a parlé cette maison sur son compte instagram. Merci beaucoup pour cette découverte !

La ligne éditoriale d’Au bord des continents

Dès l’origine, le projet s’est centré sur l’illustration, puisque Patrick Jézéquel, le fondateur de la maison, souhaitait travailler avec des illustrateurs d’affiches et de cartes postales. Au bord des continents publie des ouvrages sur l’imaginaire, et la féérie en particulier.

Cette dimension se retrouve dans le catalogue de la maison, composé de beaux livres, en grand format, et donnant une large place aux illustrations. Outre les livres répartis dans diverses collections, Au bord des continents a développé une offre de papèterie, toujours dans l’optique de développer les visuels et les graphismes. Cartes postales, notebooks, marque-pages… autant de produits dérivés à partir des ouvrages publiés.

Le cœur de collection réside dans la féérie (encyclopédie, grimoires, carnets de croquis de fées et lutins) et dans les légendes bretonnes. La maison veut restituer, par ses ouvrages, le plaisir d’antan de lire et de raconter les légendes, en famille, au coin du feu.

Catalogue

Plusieurs collections composent le catalogue. Celui-ci a démarré avec sa collection historique, le label « Avis de tempête ».

  • Merveilles et légendes : beaux-livres adultes, thématiques. Grimoires, bestiaires, encyclopédies illustrées…
  • Féérie et légendes : collection poches; contes autour de « la matière de Bretagne »
  • Petits contes et album jeunesse : collections jeunesse
  • Chats enchantés : j’avoue que ça me dépasse un peu, personnellement
  • Beaux livres : on y trouve des carnets de croquis, des albums de planches illustrées, crayonnées ou à l’huile
  • Bel album illustré : album de récits et légendes de Bretagne à lire en famille

Au bord des continents travaille vraiment sur les graphismes et le visuel de ses ouvrages. Il est d’ailleurs possible de visualiser un extrait du livre, pour se faire une idée de la richesse des illustrations (sauf pour les poches). Dans le même genre, ces collections sont à rapprocher des artbooks féériques édités par les Moutons électriques.

Je trouve en revanche un peu dommage de ne pas pouvoir acheter en ligne. Le site d’ailleurs n’est pas totalement terminé, quelques pages sont encore en construction avec quelques bugs par-ci par-là. Pour se procurer ces beaux livres, il faut passer par les librairies et passer commande, c’est le plus simple. Une petite passe sur Amazon n’a pas été très concluante, bon nombre d’ouvrages ne sont pas dispos neufs. Espérons que les conditions de vente soient élargies pour faciliter les achats !

Pour découvrir cette maison d’édition, c’est par ici !

4 commentaires sur “Au bord des continents…

Ajouter un commentaire

  1. Oh quel plaisir de voir cette maison d’édition sur un blog! Etant bretonne et fan de créatures imaginaires, j’avoue que j’ai parfois dépensé mon argent de poche dans un bel ouvrage de chez eux lors de mes pérégrinations dans de petits librairies et magasins médiévaux dans ma jeunesse. Il est vrai qu’un accès simplifié à la vente en ligne serait bénéfique.

    1. Ah mais oui, j’avais oublié que tu étais bretonne d’origine. Flâner dans les petites librairies pour tomber sur ces petits trésors devait être bien sympa ! C’était une découverte pour ma part, j’aime bien ce genre de livres enchanteurs aussi. J’aimerais m’offrir celui sur les forêts enchantées ou les plantes magiques 🙂

    1. Merci pour ton passage et ton commentaire ! C’est le comble, c’est toi qui me fais découvrir cette maison, et c’est moi qui t’apprends des choses ^^ d’ailleurs, lesquelles ? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :