Scrineo : « le savoir et l’imaginaire »

Créée en 2005, la maison d’édition Scrineo est atypique à plus d’un titre. En effet, à l’inverse de la tendance, elle est passée du numérique au papier. Au départ, c’est un jeu de piste par SMS qui a été lancé (Via Temporis, une enquête temporelle et historique dans Paris, menée par deux étudiants avec l’aide d’un enseignant de la Sorbonne), donnant d’ailleurs lieu par la suite à une série de romans jeunesse dérivés. La maison d’édition s’est créée ensuite, s’enrichissant au fur et à mesure. D’autre part, elle propose aujourd’hui deux branches majeures : le savoir, par ses collections d’ouvrages et de revues de culture générale, et l’imaginaire.

Carte d’identité de Scrineo

Fondée par Jean-Paul Arif en 2005, Scrineo se situe à Paris, dans le 2nd arrondissement. Une interview par Babelio du fondateur de Scrineo en 2016 permet de comprendre les valeurs de la maison. Elle travaille avec des blogueurs partenaires, renouvelés tous les ans, et un comité de lecture qu’il est possible de rejoindre.

Scrineo propose une newsletter pour être informé des parutions et de l’activité de la maison. Le site héberge une boutique en ligne, mais on peut aussi se procurer les ouvrages en librairie. Ce que j’apprécie beaucoup c’est qu’il est possible de lire un extrait en ligne, avant l’achat. C’est très pratique, et se rapproche de ce qu’on peut faire en librairie : mettre son nez dans le livre, prendre la température, entrer dans l’univers, voir si ça correspond à nos attentes…

Scrineo possède maintenant une réputation bien ancrée. Plusieurs ouvrages publiés par la maison ont été ou sont encore en lice dans des prix littéraires. Par exemple, c’est Floriane Soulas avec son premier roman Rouille qui a été choisie coup de cœur 2020 aux Imaginales (et qui a raflé un bon nombre d’autres prix d’ailleurs 🙂 ).

Enfin, la maison participe à plusieurs événements, notamment les salons (les Imaginales, par exemple).

Ligne éditoriale

la maison a d’abord publié essais et documents sous le label Les carnets de l’info. Ce label existe toujours et réunit des ouvrages de non fiction.

La maison s’est lancée dans la fiction en 2010, et à cette occasion a pris le nom de Scrineo. Les collections s’adressent à tous les publics. Elles proposent également plusieurs genres : du contemporain, du polar mais aussi de l’imaginaire (collection de fantasy, SF etc.).

« Savoir et imaginaire » résume donc bien la ligne éditoriale de cette maison. En tête de gondole de la branche « savoir » se trouve la revue de culture générale L’éléphant, créée en 2013, et qui aborde des thèmes sociaux, historiques, économiques, philosophiques et littéraires… Cette revue a été déclinée pour un jeune public, L’éléphant Junior. Le fil conducteur pourrait être « apprendre en s’amusant ».

Autre spécificité de la maison : elle ne publie que des auteurs français. Il y a le souhait de faire connaître, mettre en valeur et diffuser cette French Touch assez mal connue à l’étranger malgré sa grande qualité.

L’imaginaire chez Scrineo

Il se décline pour tous les âges, de la jeunesse, en passant par les ados, le Young Adult et juq’uaux adultes. il y en a donc pour tous les goûts !

On parlait de French Touch tout à l’heure, on va donc retrouver dans le catalogue par exemple Floriane Soulane (Rouille, que je viens de terminer et dont vous retrouverez la chronique tout bientôt), Aurélie Wellenstein (Mers mortes, et à venir en mai Le désert des couleurs, très attendu), Betty Piccioli (Chromatopia)… et a publié d’autres noms bien connus, comme Estelle Faye par exemple.

J’ai pour ma part envie de découvrir le titre Glace de Christine Féret-Fleury, et après avoir apprécié Rouille, le second roman de Floriane Soulas me tente beaucoup (Les noces de la renarde). Enfin, j’ai eu de très bons échos sur Les cendres du serpent-Monde par Marine Sivan, que j’avais repéré d’ailleurs lors de ma veille sur les parutions de l’année 2021.

Et comment résister avec le remarquable travail des illustrateurs sur ces parutions ? Scrineo connaît le pouvoir et la valeur de l’objet livre, et ne laisse rien au hasard. Quand on voit des noms comme Tiphs ou Aurélien Police, on sait que ça va être difficile de résister ! Je vous laisse sur ces belles couvertures pour terminer cette présentation et vous faire une idée…

Pour parcourir le catalogue de Scrineo, c’est par ici !

7 commentaires sur “Scrineo : « le savoir et l’imaginaire »

Ajouter un commentaire

    1. ohoh un manuscrit ! tu l’as envoyé dans d’autres maisons ? Tu attends des retours ? C’est quel type de littérature ? (moi, curieuse ? vois pas du tout pourquoi tu dis ça ?) Je croise les doigts, dans tous les cas, j’espère que ton texte sera accepté !

      1. C’est une romance/aventure space-opera New Adult. Je l’ai pas envoyé à Scrineo, mais à une dizaine d’autres ME. J’ai déjà eu un retour (refus pour planning complet jusqu’en 2023, 2 semaines après envoi). J’attends le reste… en sachant que c’est très long, et que j’ai presque autant de chances d’être éditée que de gagner au loto. Mais qui ne tente rien n’a rien !
        Je travaille sur d’autres textes finalisés ces dernières années en parallèle : je vais tenter un nouvel envoi à d’autres ME dans un mois ou deux. Cette fois, ce sera du fantastique !

        1. ça m’intéresse, tout ça ! Je te souhaite bonne chance pour l’édition, c’est un parcours vraiment difficile 🙁 Je croise les doigts ! J’espère que ce parcours du combattant ne te décourage pas. Il y a bien l’autoédition après, mais ce n’est pas une solution magique, loin de là…

          1. Pour l’instant, je ne me sens pas trop capable de me lancer dans l’AE. Il faut maîtriser pas mal de compétences, que ce soit en correction, graphisme, communication… même si j’aime l’idée de s’affranchir de « vigiles » (souvent auto-proclamés) et l’indépendance qu’elle procure.

          2. tiens je vois de voir passer cette info sur une nouvelle ME qui se crée : https://lechantducygne.fr/ elle est en recherche de textes, différents, esthétiques, artistiques… en imaginaire. Sa ligne éditoriale : « œuvres d’art destinées aux adultes, sombres, engagées et qui mettent l’accent sur la dimension esthétique“. Je ne sais pas si tes œuvres rentrent dans ce domaine, mais je me suis dit que ça pourrait t’intéresser. La soumission est actuellement ouverte.

  1. Scrineo s’est effectivement imposé en valeur sûre de l’imaginaire depuis quelques années. Et leurs couvertures sont effectivement toujours très alléchantes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Défiler vers le haut
%d blogueurs aiment cette page :